Origines

11/11/2018


Aujourd'hui je sors un peu des sentiers battus. Mes articles sont généralement consacrés à des pièces de théâtre, mais cette fois-ci je souhaiterais vous parler du dernier spectacle équestre du cirque Alexis Gruss, "Origines". Mais avant de commencer je me dois de vous faire un aveu. Je n'étais jamais allée au cirque avant hier soir. Pour moi le cirque se résumait à ce que je vois de temps en temps à la télé et en dehors des spectacles du genre cirque du soleil, ça n'est pas trop ma tasse de thé. Néanmoins, je suis curieuse et je me rends à ce spectacle accompagnée de mes amis Julien, Soraya et Alexis*.

Nous prenons place sous le chapiteau couronné de deux auréoles de lumière. Nous avons la chance d'être assis devant, ce qui nous donnera le loisir d'être aux première loges de la 44e création de la compagnie. A cette occasion, le cirque Alexis Gruss célèbre les 250 ans de la piste de Philip Astley, cavalier anglais, propriétaire de cirque et inventeur de ce qu'on appelle le cirque moderne... (merci Wikipédia). Le spectacle est composée de deux parties : une première, historique sur la plus belle conquête de l'homme le tout en costume militaire d'époque, puis une deuxième plus contemporaine mêlant cirque équestre et tours plus traditionnels (jonglerie, cerceau, équilibriste, chants, conteuse...).


Dès les premières minutes, la magie opère. Les tableaux s'enchaînent et les cheveux placés au centre du spectacle nous émerveillent. Avec une facilité déconcertante (moi, je me serais déjà cassée les reins et une cheville), les funambules montent sur le dos de leurs compagnons qui les promènent autours du manège sans les faire vaciller. Tour à tour, les artistes jonglent, sautent, passent du dos d'un équidé à un autre avec une belle complicité entre l'homme et l'animal (certains chevaux s'arrêtant volontairement pour réclamer des caresses (et de la bouffe) à leurs maîtres qu'ils leur donnaient avec tendresse).

Ce spectacle réglé au millimètre près a l'ambition de réunir près d'une quarantaine de chevaux, des artistes aux costumes chatoyants mais également un orchestre live. Pour quelqu'un qui n'était jamais allé au cirque avant ça, ce fut une vraie belle soirée riche en poésie. Et quand la bête s'arrête juste devant vous et vous fixe dans le blanc des yeux, vous avez beau venir de la campagne, vous avez beau avoir l'habitude, l'énergie transmise dans ce regard vous transperce. Amoureux des beaux spectacles et des chevaux vous êtes prévenus...

Et maintenant, à vous de jouer!!!
Maria-Nella



Mise en scène : Stephan GRUSS


Chorégraphies : Sandrine DIARD

Musiques : Sylvain ROLLAND, Pascal BALZANO, Cyril MORET et Massimo MURGIA

Lumières : Jean-Charles PFAUWADEL

Costumes : Bruno FATALOT (Atelier MBV Paris)

Avec : Alexis GRUSS, Gipsy GRUSS, Stephann GRUSS, Firmin GRUSS, Maud FLOREES, Chales GRUSS, Tony FLOREES, Alexandre GUSS, Louis GRUSS, Andrew FLORES, Joseph GRUSS, et les autres...

* les prénoms ont été changés

Chapiteau - Porte de Passy - 10 novembre 2018