Dommages

25/11/2018

Un délicieux absurde. Telle est l'expression utilisée par mon amie Macha au sortir du Théâtre pour qualifier Dommages. En effet, cette pièce est un joli méli-mélo d'une représentation de théâtre partant en complètement en live.

Par un concours de circonstances que je vous laisse découvrir, les trois actrices pensent que l'assemblée de spectateurs est en fait remplie de professionnels de théâtre. A partir de là, la chasse au casting est ouverte. Et chacune va tenter de tirer la couverture à soi : monologue de Figaro (merci à Macha qui a su reconnaître le texte), danse, improvisation, rupture du 4e mur (un pauvre spectateur en a perdu son postiche), numéro de téléphone portable caché dans les accessoires, le tout en essayant de jouer désespérément cette pièce dont le décor va finir par se casser désespérément la g...

Jolie performance des trois actrices qui dans leur registre ont bien fait rire le public. Très belle interprétation de Julie Villers en bourgeoise aristo aux chaussures d'une grande marque franco-italienne (comme moi) que je ne citerai pas et qui portaient encore sous la semelle des pastilles rouges et bleus datant de la dernière saison des soldes. Bravo pour les cascades. L'homme qui tombe à pic n'a qu'à bien se tenir.

Bref, cette pièce pétillante vaut le coup d'une belle fin d'après-midi passée au théâtre. Je ne souhaite juste pas être la femme de ménage chargée de débarrasser le plateau.
Psss. Les filles, je ne risque pas un procès après ça?

Et maintenant, à vous de jouer!
Maria-Nella

Avec : Elodie POUX, Julie VILLERS, Céline GROUSSARD
Mise en scène : Michel FRENNA

Apollo Théâtre - 25 novembre 2018